Comment le schéma directeur informatique permet d'anticiper et de prévoir les évolutions du SI

Planification stratégique SI

Méthodologie de consutruction d'un schéma directeur informatique

 

Qu'est­ ce qu'un schéma directeur informatique ?

 

Le schéma directeur est un plan stratégique destiné à piloter le développement de l'informatique dans l'entreprise.

 

Ses objectifs peuvent être multiples, définis en un nombre limité de projets comme par exemple  la  réduction  des  coûts  informatiques,  un  déploiement  multi­sites, l'accompagnement  du lancement de projets stratégiques pour l'entreprise, la mise en oeuvre d'une gouvernance, la création d'indicateurs  de  pilotage,  l'urbanisation  du  système  d'information,  la  création  d'une  démarche processus, la modernisation de l'infrastructure, etc.

La durée de vie d'un schéma directeur est généralement comprise entre deux et six ans.

 

Comment décliner et piloter un schéma directeur dans les faits ?

 

Un premier niveau de pilotage se situe au plan stratégique, via le plus souvent un comité de direction qui entérine les grands axes du schéma et les investissements qui en découlent, suivant par la suite l'avancée  des  projets.

 

Dans  certains  cas,  ce  comité  de  direction  surveille  l'application  des  grandes lignes décidées dans le cadre d'un schéma directeur général, qui regroupe les axes stratégiques.

 

Au niveau opérationnel, des schémas directeurs en tant que tels peuvent être créés en tenant compte du schéma directeur général. Des comités fonctionnels sont alors créés. Ils sont chargés de procéder aux choix concrets et d'appliquer les orientations qui ont été décidées, assurant la cohérence entre la stratégie et la finalité des besoins exprimés par les entités métier, et en respectant les budgets qui leur sont impartis.

 

Quelle méthodologie adopter ?

 

Une  méthodologie  relativement  classique  est  généralement  appliquée  pour  mener  à  bien  une démarche  de  schéma  directeur.  Les  sociétés  spécialisées  dans  ce  genre  de  prestations  ou  les directions des systèmes d'information (DSI) qui se lancent débutent le plus souvent par une phase d'audit, qui revient sur l’historique de ce qui a été fait et qui analyse l’existant.

 

En découle une photographie très précise des besoins nouveaux exprimés.

 

La définition d'une cible pour le nouveau système d'information suit:

 

L'élaboration d'un plan d'action pluriannuel ­ ou stratégie de  mobilisation  des ressources ­ garantit  ensuite  les  moyens  de  la  mise  en  oeuvre,  du  suivi  et  de l'actualisation du schéma directeur.

 

Approche par les processus et schéma directeur : quels liens ?

 

Toute  mise  en  oeuvre  d'un  schéma  directeur  ne  peut  faire  l'économie  d'une  réflexion  sur  les processus  métier.  Cela  revient  en  quelque  sorte  à  entreprendre  une  modélisation  des  modes  de fonctionnement  de  l'entreprise,  dans  un  ou  plusieurs  de  ses  départements  clés  et  au  sein  de  ses interfaces avec l'extérieur.

 

L'approche  processus  permet  de  préciser  les  rôles  et  responsabilités  de  chacun, d'identifier  des zones de recoupement en termes de tâches, de fluidifier les circuits d'information.

 

Après cartographie des processus de l'entreprise, la création de workflows (gestion électronique des processus) pourra être envisagée, constituant un socle idéal pour la mise en oeuvre du schéma directeur.

 

Comment tenir compte des facteurs variables dans un plan pluri­annuel ?

 

Afin de  coller le plus possible aux ambitions de l'entreprise "adaptative",  dont les  concepts ont été largement diffusés ces dernières années, le schéma directeur se doit de prévoir plusieurs scénarios, activables en fonction des performances même de l'entreprise mais aussi en fonction des paramètres impondérables et variables liés à son environnement.

 

L'adoption par le  comité de direction ­ en  charge de la définition et du  suivi du  schéma directeur ­  d'une logique de portefeuilles de projets possédant chacun des caractéristiques différentes en termes notamment de budget, de délais et de rapidité de déploiement et de réalisation permet de garder une nécessaire flexibilité.

 

Des revues périodiques (le plus  souvent annuelles)  sont de toutes les façons nécessaires pour affiner les grands axes définis au départ.

 

Source: JDN Solutions

 

Découvrez la formation La démarche de construction d'un Schéma directeur Informatique