Leardership : les profils type et les qualités d’un bon chef d’équipe





Le pouvoir d’entraînement du dirigeant permet d’atteindre les objectifs fixés.

 

Il n’existe pas de modèle idéal de leader. En fonction de ses qualités propres, le leader sera efficace s’il adopte le style de leadership le plus adapté à la situation et s’il sait s’ajuster à ses collaborateurs. Afin d’y parvenir, le leader va d’abord s’interroger sur le niveau d’autonomie et de maturité de ses équipes en croisant deux critères : la compétence ou le professionnalisme (le collaborateur sait ou ne sait pas faire), et l’engagement ou la motivation (le collaborateur veut ou ne veut pas faire). En fonction des résultats, le dirigeant utilisera le style de leadership approprié.

Les quatre profils-type de leaders

  • Le leader faiseur devra consacrer son énergie à compenser les déficiences professionnelles des équipes tout en cherchant à développer leur motivation. Adoptant un style très directif pour donner des instructions précises et claires, il se cantonnera surtout aux tâches d’organisation et de contrôle tout en conservant de manière quasi exclusive le pouvoir de décision. Il devra se poser la question de fond concernant la qualité de ses équipes.

  • Le leader pédagogue cherchera à renforcer les compétences de ses équipes par une bonne transmission par exemple. Essayant de tirer les collaborateurs vers le haut, il expliquera les raisons des choix et des décisions.

  • Le leader associatif se préoccupera de rechercher l’adhésion de ses équipes en améliorant la communication, le climat de travail ou les perspectives de carrière. Il veillera à développer son écoute, associera les collaborateurs dans ses réflexions et partagera les prises de décision.

  • Le leader entraîneur joue son vrai rôle en créant les conditions favorables au développement de l’autonomie de ses équipes. Disponible, il peut répondre aux sollicitations des collaborateurs tout en leur laissant beaucoup de latitude pour prendre des initiatives : le processus de décision est en partie délégué.

Les 10 qualités du parfait leader

 

Au-delà de ces quatre profils, on peut alors parler du vrai leader. Même s’il n’existe pas de portrait-robot du parfait leader, il nous semble que dix caractéristiques de la personnalité du leader peuvent être identifiées.

1. La vision, en fixant une ligne claire pour atteindre une meilleure situation que l’état actuel.

2. La communication, pour exprimer clairement la vision de manière compréhensible par tous.

3. La passion, donnant aux collaborateurs l’envie de s’engager avec enthousiasme.

4. L’intelligence, pour intégrer rapidement la complexité des situations grâce à une connaissance approfondie des domaines de l’entreprise.

5. L’envie, le désir de diriger et d’influencer les équipes et les événements.

6. La compréhension de l’environnement, des équipes, des marchés, des psychologies.

7. L’originalité, capacité à proposer de nouvelles idées, à inventer de nouveaux modèles, à faire preuve de non-conformisme.

8. L’énergie, traduite par un fort dynamisme.

9. L’assurance, car les leaders doivent se montrer sûrs d’eux sans paraître être affectés par le doute.

10. L’engagement, exprimé par un travail constant et une mobilisation de tous les instants.

Mais après avoir établi cette liste des principaux traits de caractère du leader, on se rend compte que vouloir dresser son profil type idéal est une tâche ardue. D’autres caractéristiques pourraient être intégrées : le courage, le sens des réalités, l’éthique, les talents d’orateur, etc. Tous ces éléments vont varier d’un individu à l’autre mais un point va systématiquement se retrouver dans chaque leader : sans sous-estimer les difficultés, le dirigeant leader croit dans le futur et l’exprime par un optimisme permanent et affiché.